Huguette…. vie et secrets.

Femme libre et épouse infidèle.

8
nov 2009
Mon préféré.
Posté dans journal intime par unefemmeetdeshommes à 11:32 | Pas de réponses »

                      Maintenant que j’ai un préféré, je suis comme une grande. Il y a même des grandes qui ont déjà fait la communion et qui n’ont pas de préférés. Ici, on fait tous la communion, mais après, les garçons ne vont plus à la messe. Il y a aussi des filles qui font pareil. Moi aussi, après la communion, je n’irai plus à la messe. Et mes parents ne diront rien. Je crois que mon père sera content. Il n’aime pas les curés qu’il appelle les corbeaux car ils sont habillés en noir, mais il parle quand même avec le notre. Mais, mes parents parlent  avec tout le monde.

                  Tous les soirs, quand on rentre de l’école avec Albert, on s’arrête dans notre chemin et je baisse ma culotte pour lui montrer ma fente. Je suis contente de lui faire plaisir et il est toujours aussi gentil avec moi. En classe quand personne ne fait attention à nous, il me fait un clin d’oeil.

                   On a eu la visite médicale scolaire. Cette année, le docteur m’a fait enlever ma culotte. Il m’a faite allonger sur la table et m’a fait ouvrir les genoux pour regarder ma fente. Il l’a même écartée avec ses doigts. Je n’ai pas aimé çà. Je n’ai rien dit à Albert et lui non plus ne m’a pas parlé de la visite. Je pense que le docteur regarde aussi le zizi des garçons. Des fois, j’aimerais qu’Albert me montre son zizi, mais je n’ose pas demander. Je crois que les filles ne demandent pas çà aux garçons.

                    Le jeudi, Albert vient chez moi pour faire ses devoirs. Un jour où ma mère était en forêt pour aider mon père, il m’a demandé de me mettre toute nue. J’avais un peu peur, mais je l’ai fait. Je me suis promenée comme çà dans la maison et ce que j’ai trouvé le plus bizarre, c’est d’avoir peur, mais d’avoir envie de la faire quand même. Je me suis quand même rhabillée avant le retour de ma mère.

                   L’année scolaire passe vite. Et ce qui me rend un peu triste, c’est que je ne vais pas voir Albert pendant les grandes vacances car il va aller chez sa tante. Et moi, mon père veut que j’aille en colonie de vacances à la montagne car le docteur a dit que çà me fera du bien. Il y a des garçons et des filles du village qui vont à la colonie de la paroisse, mais mon père a dit que j’irai avec les laïques. Et là, il n’y aura que moi du village.

                  


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
le quotidien de la vie et d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Introspection des doigts de...
| Océan de rêves
| j'envoie valser